Glossaire

BCDEFGHIKMOPRSTZ

B

Bodhisattva
Littéralement, “être qui aspire à l’éveil”. L’être qui s’éveille et aide, par cet éveil, les autres à s’éveiller. Le bodhisattva renonce à sa libération individuelle tant que tous les autres ne sont pas libérés.

Bois
Planche accrochée devant le dojo qui est frappée sur un rythme précis pour annoncer le début ou la fin du zazen ainsi que d’autres activités dans le dojo.

C

Claquettes
Deux blocs de bois frappés l’un contre l’autre. Les claquettes permettent d’annoncer quelque chose, par exemple pendant les repas. Elles rythmes également certaines cérémonies, dont la cérémonie des repas.

D

Daioshō
Titre donné aux patriarches auquels on rend hommage dans les cérémonies.

Deshimaru
Maître du bouddhisme zen Sōtō et l’un des principaux introducteurs du zen en Occident, Taisen Deshimaru (1914-1982) est le fondateur du Dojo Zen de Paris.

Dharma
Manifestation de la réalité, Loi naturelle de l’univers. Le Bouddha s’est éveillé à cette Loi, ainsi on appelle Dharma l’enseignement des maîtres et des patriarches qui exprime la vérité universelle.

Dojo
Littéralement “lieu de la Voie”. Lieu de pratique, notamment dans les villes, mais aussi la salle ou le bâtiment où nous pratiquons zazen. Cette salle peut aussi être appelée zendō.

Doshi
Officiant dans une cérémonie.

E

Eko
Mot japonais pour “dédicace”. À la fin de chaque cérémonie, les sutras récités sont dédiés à des bouddhas, des bodhisattvas ou des personnes à l’aide d’une formule chantée par l’inō.

F

Fuse
Mot japonais traduisant le sanscrit dana : don. L’une des six paramita.

G

Gaitan
Partie extérieure du dojo, où peuvent s’asseoir les personnes qui arrivent en retard ou doivent partir avant la fin du zazen, ainsi que celles qui sont malades ou incapables de rester assises sans bouger dans le dojo.

Gassho
Les deux paumes de mains sont jointes à hauteur du visage. Ce geste est à la fois une manière de saluer, de remercier et de commencer et terminer une action dans les rituels.

Genmai
Littéralement “riz complet”. Lorsque maître Deshimaru a introduit parmi ses disciples le petit déjeuner traditionnel des moines qui consiste en un gruau de riz accompagné de légumes, il a utilisé une recette macrobiotique composée de riz complet et de petits dés de légumes.

Godo
Titre utilisé pour désigner l’enseignant(e) qui dirige une sesshin, une journée ou un zazen.

Gomashio (ou gomasio)
Littéralement “sésame et sel”. C’est un condiment spécialement préparé pour la genmai, composé de sésame grillé et salé.

Gyōhatsunenju
C’est le nom d’un sutra récité lors d’un repas formel, utilisé surtout quand on porte les vêtements de pratique (kimono, kolomo, kesa ou rakusu).

Gyōji
La pratique continue.

H

Hishiryō
Au-delà de la pensée. Maître Deshimaru parlait de “penser du tréfonds de la non-pensée”.

I

Inō
Responsable des cérémonies et des sons dans un temple.

K

Kai
Préceptes ou règles de vie que l’on reçoit lors des cérémonies d’ordination, et qui aident à mener une vie en harmonie avec l’enseignement du Bouddha.

Kaijo
“Ouverture des sons”. Successions de sons (tambour, métal, bois) avant la fin du zazen, surtout le matin.

Kannon
Bodhisattva de la compassion, Kannon est le nom japonais d’Avalokitesh-vara.

Kentan
“Inspection des estrades”. Quand l’enseignant passe dans les rangs au début du zazen.

Kesa
Du sanscrit kashaya, le kesa est, à l’origine, le vêtement du Bouddha. Composé de petites pièces de tissus assemblées minutieusement, le kesa est devenu le vêtement du moine, symbole de la transmission et de l’enseignement.

Kimono
Robe pour la pratique. Sous-vêtement des moines et nonnes, porté sous le koromo, il est noir pour les bodhisattvas et laïcs.

Kinhin
Marche silencieuse très lente dans une posture précise, pratiquée entre deux périodes de zazen.

Koromo (ou kolomo)
Longue robe pour la pratique réservée aux moines et nonnes.

Kusen
Enseignement oral pendant zazen.

Kyōsaku
“Bâton d’éveil”. Bâton en bois utilsé pour aider le pratiquant pendant zazen s’il est fatigué ou somnolent, ou au contraire agité et dispersé.

M

Mahayana
“Grand véhicule”. Une des deux grandes branches du bouddhisme à laquelle appartient le zen.

Moine/nonne
Pratiquant ayant reçu l’ordination de tokudō, vivant dans la société ou dans un monastère.

Mokugyō
Instrument de percussion en forme de poisson creux. il est utilisé pour rythmer la récitation de certains sutras.

Mondō
Questions et réponses avec le maître.

Mushotoku
Esprit de non-profit personnel égoïste.

O

Ōryōki
Set traditionnel de bols pour les repas formels. La tradition des bols remonte à l’époque du Bouddha Shakyamuni où les moines recevaient des laïcs l’aumône pour se nourrir.

Oshō
Moine ou nonne ayant reçu la transmission de son maître.

P

Pai (hai)
Prosternation. Quand on se prosterne trois fois de suite, c’est sanpai.

Patriarches
Ce sont les maîtres ancien, les ancêtres de la lignée de transmission, dont on récite les noms lors des cérémonies.

Pilier
Fonction attribuée à des pratiquants expérimentés quand il y a beaucoup de monde dans un dojo. La personne s’assied dos au mur et sert de repère pour la posture et l’immobilité. Elle peut aider ou inviter les autres responsables à intervenir en cas de problèmes dans le dojo.

R

Rakusu
Kesa à cinq bandes, un petit kesa avec des bretelles que l’on peut porter à tout moment de la journée.

S

Samu
Lors du samu, les pratiquants travaillent ensemble pour assumer toutes les tâches nécessaires au fonctionnement du lieu de pratique. De même que zazen, le samu est la pratique de la Voie.

Sangha
La communauté des pratiquants, et dans un sens large, la communauté de tous les êtres. C’est l’un des Trois Trésors du bouddhisme.

Sesshin
“Toucher l’esprit”. Également appelée retraite, une sesshin est une période de pratique en commun de plusieurs jours axée sur zazen.

Shashu
Posture des mains : les deux sont jointes, la main droite sur la main gauche, paumes contre le corps à hauteur du plexux solaire.

Shoko
Encens en poudre, utilisé dans les cérémonies pour faire offrande sur l’autel.

Shuso (ou shusso)
“Premier moine”. Moine ou nonne responsable du bon déroulement des activités dans le dojo durant une journée de zazen ou sesshin.

Sōtō
Nom de l’école zen à laquelle appartient le Dojo Zen de Paris.

Sutra
Littéralement “fil conducteur”. Un sutra est un texte qui contient des enseignements du Bouddha, qu’on peut réciter lors des cérémonies et qu’on étudie pour éclairer notre pratique.

T

Taiko
“Ancien”. Un moine ou une nonne plus ancien que soi.

Tenzo
Le tenzo s’occupe de la nourriture pour les pratiquants et de l’enseigne-ment dans la cuisine.

Z

Zafu
Coussin rond pour s’asseoir en zazen.

Zafuton
Sorte de grand coussin en tissu carré que l’on dispose sous le zafu pour s’asseoir.

Zagu
Tissu posé au sol par les moines et nonnes portant un kesa pour les prosternations.

Zendo
Salle dédiée à la pratique du zazen. Un autre mot pour dojo.