Le vêtement du Bouddha est le kesa. Les moines et les nonnes le revêtent pour pratiquer zazen.

À l'origine il est constitué des tissus les plus souillés, abîmés et inutilisables, qui étaient lavés, teints et cousus ensemble.

Le kesa s'est transmis de maître en maître depuis le Bouddha jusqu'à nos jours et il en va de même pour la couture du kesa. La meilleure façon d'apprendre à coudre un kesa, c'est par la transmission de quelqu'un qui sait déjà le faire.

L'art de coudre le kesa se transmet par la pratique collective de la sangha, comme le zazen.

Patrick Mor, Gérard Denis et Éric Paquet, animent l’atelier de couture du kesa tous les samedis après-midi, de 15 h à 18 h, sauf ceux qui précèdent les journées de zazen ou qui se trouvent dans une sesshin. Prochains samedis :

18 novembre | 25 novembre | 9 , 16 , 23 décembre |

Gérard Denis assure cet atelier un vendredi après-midi chaque mois. Prochaine date : le 24 novembre de 15 h à 18 h.