Philippe Coupey
Le rugissement du lion
Il s'agit pour Taisen Deshimaru de retrouver l'esprit du zen originel. Il entreprend donc une comparaison des deux plus importantes écoles zen - le Rinzai et le Soto - et les critique vigoureusement. Faisant fi de tout formalisme religieux et de tout dogmatisme, il retrace l'histoire du zen, commente avec humour les enseignements de Maître Rinzai (Chine, Vllle siècle) et de Maître Dogen (Japon, XIIIe siècle). Les premiers sont axés sur la quête du satori, le rejet des écritures, l'usage de koan et un style volontiers rude et grossier. Les seconds sont fondés sur un retour à la condition normale de l'homme sur la pratique de shikantaza, l'assise corps et esprit unifiés, sans recherche ni refus.
Deshimaru - comme Dogen - estime que le zen ne repose ni sur une théorie ni sur des techniques mais sur la pratique de l'être ici et maintenant. Aussi le zen est-il la religion de la pratique, d'où l'importance donnée au zazen et à la posture.
Ce livre rassemble les enseignements oraux dispensés en 1978 par Maître Deshimaru à ses disciples. Au-delà de l'exposé historique, il propose une approche vivante du zen, le témoignage d'une pratique vécue par un grand maître. Un ouvrage fondamental pour comprendre comment le zen répond aujourd'hui à l'attente spirituelle de nos contemporains.
Ed. du Rocher