Roland Rech
Zen, l'éveil au quotidien
 
Pour beaucoup de gens, le quotidien c'est l'ennui, l'absurdité des tâches répétitives, le travail vécu comme une activité aliénante où on perd sa vie en cherchant à la gagner. Le quotidien apparaît donc comme plutôt frustrant et chacun s'efforce de s'arracher à ses tâches quotidiennes pour des activités plus gratifiantes : Vacances, culture, loisirs, pratiques spirituelles. Mais ces activités soustraites au quotidien restent comme des parenthèses.
Ce qui fait souvent rejeter le quotidien, c'est l'esprit qui discrimine entre le noble et le vulgaire, le spirituel et le matériel. Or dans la pratique du zen, ce genre d'opposition est abandonnée.
Faire de chaque lieu et de chaque jour l'occasion de mener une vie éveillée à l'ultime réalité qui transcende naissance et mort, soi et les autres, et dont l'expérience peut nous ôter le regret de devoir mourir, devient ainsi le sens de la pratique du zen au quotidien.
Ed. Actes Sud