Conférences

29 mai 2021

Accompagner la souffrance à l’hôpital. Témoignage d’un aumônier bouddhiste

Conférence de Luc Charles

Nous avons tous, un jour où l’autre, l’occasion de rencontrer la maladie grave et le bouleversement que cela engendre dans notre vie. Même si le malade a des proches pour le soutenir dans ces moments difficiles, souvent il ne peut partager ce qu’il ressent sans déclencher chez l’autre des réactions inappropriées.

La posture de l’aumônier est celle d’une personne à l’écoute neutre, familière de la vulnérabilité qui atteint l’être au plus profond. Il est à même d’apaiser le malade en proie aux questions existentielles.

Dans la tradition du zen Soto, la pratique des quatre attributs du bodhisattva sont une aide précieuse pour cette fonction.

Photo de Luc Charles

Luc Charles

Luc découvre la pratique de zazen en 1994 au Dojo Zen de Paris, et est ordonné moine en 2002 par maître Gérard Chinrei Pilet.
Bénévole à Suicide Écoute en 2001, puis accompagnant en soins palliatifs à l’association Jalmalv et la Maison Médicale Jeanne Garnier. Agréé aumônier hospitalier en 2014 par l’Union Bouddhiste de France et adjoint de l’aumônier national.
Depuis 2012, moniteur d’arts martiaux en Ehpad et résidences séniors, auprès des personnes non-voyantes.